ile,maurice,kaya,topize,racinetatane,ratsitatane,ratsitatanina
ilemauricekaya

mars 2001
kaya,racinetatane,sega,reggae,seggae,ile maurice
Retour presse...
sega,reggae,seggae
ilemauricekaya
le 1er janvier 2017
Amnesty
réclame une enquête indépendante
sur les allégations de torture à Maurice

Le Mauricien le jeudi 26 avril 2001

L'organisation des droits humains Amnesty International se déclare extrêmement préoccupée
par les récentes allégations de brutalités policières à Maurice rapportées ces derniers jours dans la presse
et réclame l'institution d'une enquête indépendante et impartiale sur les faits allégués.
Dans un communiqué émis à Londres, hier soir,
l'organisation de défense des droits de l'Homme déplore le fait que les autorités mauriciennes
n'arrivent toujours pas à faire la lumière sur les allégations de torture et de mauvais traitement
lors d'enquêtes criminelles.
Par ailleurs, la chaine de télévision française LCI,
chaîne d'information en continu, a mis en garde les touristes français
contre les risques de brutalité policière à Maurice.
(Voir plus loin).

" Les accusations répétées contres les autorités mauriciennes
faites par des personnes qui affirment que leurs droits de ne pas être sujets à
la torture et à de mauvais traitements et leur droit à un procès équitable ont
été lésés remettent en cause l'engagement du gouvernement dans la protection
des droits humains écrit Amnesty International dans un communiqué diffusé dans plus de 140 pays et
territoires de la planète. Ce document peut également être consulté sur
Internet : http ://www.amnesty.org.

L'organisation basée à Londres rappelle les faits entourant l'arrestation de Bernard Maigrot
et ses conditions de détention incommunicado (en réclusion).
Amnesty International note que si la police maintient
que Bernard Maigrot a avoué avoir tué Vanessa Lagesse, le prévenu, de son côté,
affirme en Cour qu'il a fait cette confession sous la torture
et qu'il n'a pu avoir accès à ses avocats.

Amnesty International
affirme que de nombreux cas de mauvais traitements infligés à des suspects
ont été rapportés ces dernières années,

plus particulièrement au cours de ces derniers mois
ce qui reste, estime l'organisation récipendiaire du Prix Nobel de la paix,
une grande préoccupation pour ceux qui surveillent la situation des droits humains.
Et même si dans le passé la police et les cours de justice ont pu ordonner des enquêtes
sur de telles allégations, les résultats ont soit été peu concluants
soit n'ont pas été rendus publics, déplore Amnesty International.

Maurice épinglée
L'organisation basée à Londres rappelle
que Maurice est signataire de la Convention des Nations unies contre la torture
et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (1984),
du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) de 1966
et du Premier protocole facultatif se rapportant au PIDCP (1966),
ainsi que de plusieurs autres conventions internationales des droits humains.

" Que les accusations faites ces derniers mois
puissent être prouvées ou pas, il y a un besoin urgent d'un engagement ferme
des autorités mauriciennes pour mener des enquêtes indépendantes et impartiales
sur toutes les accusations de torture ou de mauvais traitements "
, ajoute l'organisation.
" Les résultats de ces enquêtes doivent être rendus publics
et toute personne trouvée responsable poursuivie en justice "
,
affirme l'organisation internationale de défense des droits humains.

Rappelons que dans une lettre au gouvernement mauricien envoyée en décembre 2000,
Amnesty International avait déjà exprimé ses préoccupations
sur les allégations de brutalités policières contre Cehl Meeah, leader du Hizbullah,
détenu dans le cadre de l'affaire du triple meurtre de la rue Gorah-Issac.

Par ailleurs, la section mauricienne de l'organisation
rappelle que Maurice a été épinglée dans le dernier rapport annuel d'Amnesty International(2000)
sur les allégations de brutalités contre le chanteur Kaya, décédé en détention policière.

Plusieurs autres cas rapportés dans le passé - dont ceux de Régis Réhaut,
Reagan Raffaut, Sookraj Ruchpaul et Rishi Rughoo - ont été soit non suivis
soit sont demeurés peu concluants.
Au moins une cinquantaine de cas d'allégations de brutalités policières ou de mauvais traitements
ont été rapportés durant la décennie écoulée, sans compter les personnes qui se taisent
par peur de représailles,
affirme Amnesty International.

ilemauricekaya,racinetatane,kaya,ratsitatane,ratsitantanina
liens aticles Amnesty International 01
liens aticles Amnesty International 02
liens aticles Droits De L'Homme 03
liens aticles Droits De L'Homme 04
liens aticles Droits De L'Homme 05

ile maurice kayacomité 1er fevrier, anniversaire abolition esclavage 1995, riviere noireile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kaya
Brutalités policières vues de France:
LCI met en garde les touristes français

La presse audio-visuelle et écrite française s'intéresse aux circonstances entourant l'arrestation de Bernard Maigrot
en vue d'élucider le meurtre de Vanessa Lagesse et le traitement infligé à des détenus dans des postes de police
et prévient les touristes français se rendant à Maurice
des exactions alléguées commises par la police mauricienne.

La chaîne cablée LCI (La chaîne d'information en continu),
qui fait partie du bouquet offert par Parabole Maurice, a fait état de cette affaire
dans son bulletin de 20h00, hier.
Cet item d'information met en garde les touristes français
contre le traitement prétendument infligé à des prévenus dans des cellules policières
et revient sur la mort du chanteur Kaya au Centre de détention Alcatraz en février 1999.

Le sujet traité par les journaistes de LCI était agrémenté
d'une intervention de Me Ivan Collendavelloo, Leading Counsel
assurant la défense de Bernard Maigrot.

Interrogé ce matin, Me Collendavelloo a confirmé
avoir été contacté par la rédaction de LCI au sujet de l'arrestation de Bernard Maigrot
et du comportement de la police.
"Il est regrettable de constater
que les agissements inconsidérés du chef inspecteur Radhhoa
ternissent l'image de prestige de Maurice à l'étranger
et surtout sur les principaux marchés touristiques du pays.
Les journalistes étrangers se demandent pourquoi les autorités mauriciennes n'interviennent pas",

a-t-il déclaré.

Suite à la diffusion de cette information sur LCI,
Le Mauricien a appris que le quotidien français Libération
a pris des dispositions pour répercuter ces développements.
Me Collendavelloo a été approché à cet effet très tôt ce matin.

ile maurice kayacomité 1er fevrier, anniversaire abolition esclavage 1995, riviere noireile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kayaile maurice kaya
ile maurice kaya pompon oly seggae
liens Brutalités policières 01
liens Brutalités policières 02
liens Brutalités policières 03
liens Brutalités policières 04
liens Brutalités policières 05
liens Brutalités policières 06
liens Brutalités policières 07

ilemauricekaya,racinetatane,kaya,ratsitatane
http://ilemauricekaya.free.fr

le 1er janvier 2017

mis en ligne en avril 2001