ile,maurice,kaya,topize,racinetatane,ratsitatane,ratsitatanina
ilemauricekaya

mars 2001
kaya,racinetatane,sega,reggae,seggae,ile maurice
Retour presse...
sega,reggae,seggae
ilemauricekaya
le 24 juin 2019


Interview Cassiya:
Deux membres du groupe bléssés par balles
Source non identifiée - 22 février 1999

(merci Seggaeman 974R)

ile maurice kaya pompon oly seggae
;-) ADSL :-)
Désiré François, François Bruno, cassiya,mauritius ocean indien
Article de presse papier

22 février 1999
;-) ADSL :-)
Désiré François, François Bruno, cassiya, mauritius ocean indien
Article de presse papier

22 février 1999

Les affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont,
une nouvelle fois, endeuillé le milieu musical mauricien.
Berger Agathe, chanteur de seggae,
est, en effet, tombé sous les tirs des policiers
lors de la première nuit d'émeute.
Ce proche de Kaya se trouvait dans le quartier de Roche-Bois, lorsqu'il a été criblé de plombs.
Il a, en outre, fallu attendre plusieurs heures avant qu'il ne soit transféré vers un hôpital.
Une attente qui lui a été fatale !

;-) ADSL :-)
Berger Agathe, ovajaho, mauritius ocean indien
Berger Agathe

«Il devait bientôt entrer en studio pour enregistrer un album.
Il appartenait au mouvement rasta. Comme Kaya, il vivait à Roche-Bois.
Tout deux connaissaient d'ailleurs les même difficultés financières
et partageaient la même philosophie »
explique Clément Duret,
le responsable de la maison de production de Kaya.
Ce nouveau décès a aussitôt ravivé la colère des manifestants,
notamment à Roche-Bois, quartier défavorisé de Port-Louis,
d'où Kaya et Berger Agathe étaient originaires.

Désiré François, François Bruno, cassiya, mauritius ocean indien
Désiré Francois

Au cour de ses affrontements,
François Désiré, le chanteur de Cassiya,
a été pris pour cible par les forces de l'ordre.
« Il rentrait chez lui à Roche-Bois, lorsqu'il a été blessé à la tempe.

Mais il semble qu'il soit hors de danger.
Par contre, un de nos amis a été tué »
,
assure le manager du groupe.
Hier soir, on apprenait qu'il avait pu regagner son domicile.
Un autre musicien de Cassiya a reçu une décharge aux jambes.
Il s'agit du batteur François Bruno, qui se trouvait alors à Cassis (Port- Louis)
Il a été transféré dans une clinique de Rose-Hill.

Issus des quartiers défavorisés
Comme Kaya et Berger Agathe, les musiciens de Cassiya viennent
des quartiers populaires de port-Louis ou de Rose Hill.
« nous vivons dans les faubourgs pauvres de Maurice.
Nos chansons parlent de la misère, de la nature et de l'amour.
Nous sommes actuellement en studio pour préparer notre cinquième album »

explique Gérard Louis.

En cinq ans,
le groupe, qui compte aujourd'hui 17 membres, a multiplier les succés.
Ses apparitions sur les scènes mauriciennes comme réunionnaises
attirent d'ailleurs les foules.
« En juin 98, nous nous sommes même produits en métropole,
à l'Olympia et au Moulin-Rouge ».

Les albums des ségatiers, dont le dernier « Naryé pas efasé »
font à chaque fois des tabacs.
Notamment à la réunion, ou le groupe est le groupe mauricien qui vend le plus d'albums.
«Cassiya représente vraiment le séga de nouvelle génération.
Il a su trouver un climat et un tempo nouveau avec des tons différents apportés par l'harmonica, les cuivres,
et se distingue depuis longtemps grâce à la voix de Désiré qui, à elle seule,
constitue l'image de marque du groupe »
, expliquait d'ailleurs Dominique Maillot,
le président de l'association, qui avait organisé la fiesta mauricienne en octobre dernier.
;-) ADSL :-)
Désiré François, François Bruno, cassiya, mauritius ocean indien
Le groupe Cassiya

« Notre ambition n'est pas de nous limiter à notre île.
Avec la Réunion, nous sommes des cousins rapprochés
et nous aimerions porter plus loin encore le flambeau de la musique »

déclarait à cette époque le nanager du groupe.
Ce succès, loin de leur tourner la tête, les poussera d'ailleurs à ouvrir une boite de production.
Un moyen pour eux d'être autonomes, mais aussi de promouvoir d'autres artistes de l'île sœur.
« Il y a des talents à Maurice. Mais il faut bien souvent galérer pour réussir.
Ce qui a longtemps été notre cas.
Aujourd'hui, et même si nous ne disposons pas de gros budgets,
on peut donner un coup de pouce aux artistes mauriciens et même réunionnais (Joël Vigne) qu'on aime.
Nous avons ainsi produit dix-sept albums »
, explique Gérard Louis.
Reste qu'hier, le groupe n'avait pas le cœur à la fête.
« On ne sait plus quoi penser de ces événements qui secouent Maurice »,
lache le manager.

Par J.-Y.B.

sega reggae seggae
http://ilemauricekaya.free.fr

mis en ligne le 24 juin 2019