ile,maurice,kaya,topize,racinetatane,ratsitatane,ratsitatanina
ilemauricekaya

mars 2001
kaya,racinetatane,sega,reggae,seggae,ile maurice
Retour presse...
sega,reggae,seggae
ilemauricekaya
le 1er janvier 2017
Rodoman:
Seggae, au nom du père.

interview année 2005

ile maurice kaya nitin chinien album ou le tou
Rodo Calamel
dit Rodoman
ile maurice kaya

Après sa dernière interview à Scope en 1997,
Rodoman n’en a donné aucune autre à la presse,
s’isolant dans son monde.
Huit ans après, il sort de son silence
pour conter la véritable histoire du seggae.
Considérant ile maurice kaya comme le roi incontestable de cette musique,
Rodoman remet les pendules à l’heure,
fustigeant ceux qui prétendent faire et défaire le seggae,
quitte à les vexer.

sega reggae seggae

Le père du seggae et ami de Bob Marley s’exprime.
Reclus, solitaire, sadhu, guide spirituel, rebelle, les qualificatifs ne manquent pas
pour décrire cet homme au mode de vie singulier. Rodo Calamel , dit Rodoman,
est le genre de personnes qui ont la sagesse de la parole.
Ne dit-on pas que la sagesse n’est jamais du côté de celui qui parle trop ?
Lui, mesure ses mots, le sens de ses phrases et compose sa philosophie de la vie en prose.
Avouant ne pas être maître de son destin, il avance au gré du temps.
Vivant des ventes des instruments de musique traditionnels (kalimbas, congas, etc) qu’il fabrique lui-même,
il dit ne manquer de rien et n’a rien. Pourtant, il possède une richesse humaine conséquente.
Le personnage Rodoman impose le respect. Son franc-parler fait tiquer plus d’un.
"Blessons les gens avec la vérité."
Considéré comme l’un des premiers dreadlocks et l’initiateur du mouvement rastafarien à Maurice
après son retour de Jamque où il fit la connaissance du roi du reggae Bob Marley, Rodoman s’est,
au fil du temps, éloigné de la communauté rastafarienne locale.
Son regard vis-à-vis du Mouvement of Jah people est très critique aujourd’hui.
"Trop terre à terre, les rastas ne comprennent pas le subtile des choses.
Il faut être léger dans le corps et dans l’esprit", dit-il.
Après plusieurs années à Chamarel , il a élu domicile à Grand-Baie depuis près de dix ans.
Renonçant véritablement à la vie moderne et se tournant vers la spiritualité, celui qui, jadis,
se proclamait sans religion, se dit être à présent un sadhu, et porte le jatta (les tresses sur sa tête).
"Mon esprit se tourne plus vers l’Asie que l’Afrique.
Mo pa rasta mwa, se rasta ki anvi vinn kouma mwa.
Mo enn sadhu mwa"
,
avoue-t-il.

Aujourd’hui,
il brise le silence pour raconter à travers son histoire,
sa vie, l’histoire du seggae . La vraie.

L’école de la vie. Rodoman a fait l’école dit-il, mais l’école buissonnière.
C’est là qu’il a su trouver le vrai sens de la vie. D’une famille d’origine rodriguaise,
Rodoman naît à Maurice. Mais il se considère plus comme un citoyen du monde ou sinon,
pour être plus en accord avec lui-même, il s’identifie comme "enn zanimo sovaz".
C’est son goût de l’aventure qui explique une telle appellation.
"Enn zanimo sovaz pa kapav res an kaptivite sa."
Avec une vision à l’antipode des autres, il a toujours voulu faire les choses à contre-sens.
De Port-Louis où il a passé son enfance, il s’évadera par la suite à Beau-Bassin.
Là, il rencontre des amis "milates", en particulier un certain Noël Rivet,
qui est aujourd’hui professeur de musique à Paris.
C’est ce dernier qui l’initiera à la musique au sein de la formation Blue Stars.
Du Club Med aux Pays-Bas, en passant par l’Éthiopie et la Jamque,
Rodoman a beaucoup voyagé dans sa vie,
pour faire de la musique et pour l’amour de la découverte.
Il abandonnera tout pour s’isoler à Amsterdam pendant dix ans.
Il fait quelques escales, notamment en Israël, Tanzanie et Jamque
où il eut la chance de rencontrer Bob Marley
et de converser avec ce dernier, qu’il estime comme un homme simple et grand.
"Lorsque j’ai écouté les paroles de Marley , en l’entendant,
je m’suis dit que je n’étais pas le seul à penser ainsi.
Cela m’a donné envie de continuer sereinement ma route"
, dit-il avec légèreté.
Lors de sa dernière visite dans l’île, il devait assister aux funérailles du chanteur, en 1981.
Il retourne à Maurice la même année, en décembre, et y introduit la philosophie rastafarienne,
plus précisément à Chamarel , où il résidera pendant près de dix ans.

Seggae man.
C’est à cette époque qu’il fera la connaissance de Joseph Réginald Topize , dit Kaya.
Au détour d’une rencontre, il deviendra l’ami et le guide de celui qui sera par la suite
le roi incontesté du seggae.

photo racinetatane formation
Racinetatane

dans les années 80

"En ce temps-là, Kaya faisait de la variété musicale avec un penchant pour les chansons de Bob Marley",
se souvient Rodo. Après quelques concerts avec Kaya au Club Med,
il devient son conseiller, son guide spirituel et musical.
Au début de 1984,
il aide Kaya à mettre sur place une nouvelle sonorité musicale.
"Mo finn trouve ki Kaya ena enn potensyel. Mo finn ed li, mo finn donn li enn lamizik,
san aryer panse, san okenn profi."


;-) ADSL :-)

video,clip,kaya topize seggae mauritius
Kaya parle
de Rodoman dans Racinetatane

Vidéo 1mn / 2,6 mo (1992)

Pour appuyer ses dires, il nous montre une coupure de presse,
Le Mauricien Pluriel (1993), ou Kaya déclarait :
"Mo fine joine Rodo à Baie-du-Tombeau. Li enn conseiller groupe Racinetatane.
Li même cerveau nou premier sortie en 1986. Mo considere li couma mo guru.
À chaque fois mo ena pou composé mo alle cherche inspiration à cotte li Chamarel."

;-) ADSL :-)
kaya,racinetatane,seggae  sega reggae
Rodoman
ek Racinetatane 1994
;-) ADSL :-)
video,clip,kaya topize seggae mauritius
Kaya percussions
avec Rodoman et Racinetatane
dans Chamarel

Vidéo 1mn 49s / 4,4 mo (1992)
;-) ADSL :-)
kaya,racinetatane,seggae  sega reggae
Rodoman
ek Racinetatane 1994

Du reggae, Kaya donne vie au seggae, mélange de séga et de reggae, sur le conseil de Rodoman,
qui lui recommanda de faire une musique qui correspondrait plus aux attentes des Mauriciens.
Rodoman avoue aussi être le parrain de Racinetatane.
Le groupe s’appelait jadis Tiers-monde,
puis Ratsitatane, mais sur les conseils de Rodoman,
il fut baptisé Racinetatane.

;-) ADSL :-)
Racinetatane à Radio Corail en 1989
Racinetatane
à Radio Corail en 1989

Rodoman ajoute aussi que les compositions de Kaya ont pris forme chez lui.
Il dit avoir grandement aidé Kaya pour la composition de ses textes et de sa musique.

Si, aujourd’hui, Kaya est le roi du seggae, il en est fier. C’est cela sa récompense.
"Si l’élève est devenu un symbole, une vedette. C’est que le maître fut bon",
dit-il avec conviction et un peu de fierté dans la voix.

La vraie histoire du seggae
a été écrite par Rodoman et Kaya
et personne ne peut venir avancer le contraire,
atteste Rodo Calamel.

Ce souci de rappel est important pour notre interlocuteur car, selon lui,
depuis la mort du roi du seggae,
beaucoup veulent s’accaparer de l’héritage de cette musique
et s’auto-proclament pères du seggae.
Sans vouloir soulever de polémique,
Rodoman rétablit l’ordre des choses,
ne croyant par ailleurs pas, comme certains, que cette musique est morte.
Avec ses éclaircissements, la messe est dite.
"Amen"

Seggae survival
Le regard de Rodoman sur l’avenir du seggae est très optimiste.
Il est d’avis que des jeunes talents émergeront pour donner au seggae sa vraie force.
Si beaucoup disent que le seggae se meurt lentement, il réfute et avance que :
"Seggae li pann mor li,
li pe atann ki bann mizisyen ki ena potensyel pou amenn li pli lwin.
Kaya inn fer le premye pa, a zot de kontinye."

Le seggae , il est là, partout autour de nous,
ce n’est pas simplement des accords et une mélodie.
Le seggae : c’est aussi un mode de vie, une philosophie.
"Bann inbecil pe dir seggae sesi, seggae sela, seggae finn mor.
Be Rodoman lamem, byen vivan.
Papa seggae la, ki bann per adoptif pe dir.
Mo finn fer mo travay mo pe res trankil,
ki tapaz zot pe fer zot."

Pour Rodo , le seggae
c'est la musique du futur de Maurice,
mais il faut se méfier des faux prophètes
qui se serviront des artistes pour faire de l’argent.
Beaucoup se disent prêts à aider à la promotion de cette musique,
mais ne font que profiter du talent des artistes pour faire fortune, prévient Rodoman.
Ce qui manque pour donner au seggae un élan : le professionnalisme dans le domaine.
La société a aussi sa part de responsabilité, avance notre intervenant,
c’est elle qui tue les arts, la culture et la musique.

Espoir.
À l’heure actuelle, si aucun groupe ne s’affiche avec un seggae de la magnitude de Kaya,
Rodo estime que la meilleure formation musicale qui dégage une énergie puissante roots sur scène,
c’est la connexion Natir (de Chamarel) et Otentikk Street Brother (OSB).

;-) ADSL :-)
ile maurice kaya
Le groupe Natir
dans Chamarel

1989

"Sur scène, ils (Natir et OSB) sont vraiment forts, y’a rien à dire.
Je ne vois personne d’autre qui peut faire mieux dans le contexte local.
OSB, c’est un groupe pour qui j’ai un profond respect."

Au niveau de la relève du seggae,
Rodoman cite un certain Dominique du groupe Cool is I.
Pour lui, c’est une formation qui promet.
;-) ADSL :-)
dominique andy, kool is I,ras minik,ile maurice kaya
Dominique Andy
album "pirataz"

Ras Minik 2007
;-) ADSL :-)
dominique andy, kool is I,ras minik,ile maurice kaya
Rodoman
Georges Corette
Dominique Andy

Ras Minik 2007
Sous la houlette de Georges Corette,
Cool is I possède, selon Rodo,
le dynamisme qu’il faut pour se faire une place dans le domaine.
Avec l’appui de Georges Corette , une oreille fine de la musique, estime Rodoman,
le groupe peut espérer de grandes ouvertures.
Il apporte aussi son soutien et son expérience à cette équipe.
Rodoman souligne qu’il est toujours présent.
"Tired to see me face. Can’t ge me out of the race."

Georges Corette, ile maurice kaya
L'express
Georges Corette

13 février 2005
ile maurice kaya otentik street brother en concert
Les Otentik Street Brothers
en concert

le 03 juin 2006 à Paris
Berty Pierre Fok interview 2008, Racinetatane, Azaria Topize
Interview
Charles Quirin

février 2008
kaya nouvel album live & dvd
Azaria Topize
sur les traces de son père

juillet 2008
Berty Pierre Fok interview 2008, Racinetatane, Azaria Topize
Interview
Berty (fok)

août 2008
sega reggae seggae
http://ilemauricekaya.free.fr

le 1er janvier 2017

mis en ligne le 31 juillet 2007