ile,maurice,kaya,topize,racinetatane,ratsitatane,ratsitatanina
ilemauricekaya

mars 2001
kaya,racinetatane,sega,reggae,seggae,ile maurice
Retour presse...
sega,reggae,seggae
ilemauricekaya
le 1er janvier 2017
L'interview de
Georges Corette et de Kaya
à Paris

presse officielle mauricienne
Week-End / Scope décembre 1992

Berty Fok2013 racinetatane ile maurice
Interview de Kaya

Paris, décembre 1992
;-) ADSL :-)
joseph réginald topize kaya,ile maurice,berty fok,créole indien rasta
Kaya & Berty

portrait 11
Berty Fok2013 racinetatane ile maurice
Interview de Kaya

Paris, décembre 1992

Notre correspondant à Paris, Clarel Betsy, a rencontré
Kaya et Georges Corette, de passage dans la capitale française
pour préparer le festival “Africolor” et pour peaufiner le mixage
de Seggaeman , le nouveau Racinetatane.
Voici l’essentiel de l’interview…

Kaya , est-ce que tu pensais au départ que le seggae prendrait cette ampleur qu’il connaît actuellement ?
J’en étais persuadé. Lorsque j’ai créé le seggae , j’étais sûr que ce serait une musique qui allait plaire aux jeunes.
Une musique qui amène de la joie, des messages dont nous avons besoin aujourd’hui.

Quel est ton message ?
Je chante pour la paix, l’harmonie, l’amour, non seulement pour les Mauriciens mais aussi pour les autres,
puisqu’aujourd’hui, cette musique est en train de franchir les frontières…

Comment les gens que tu as rencontrés ici ont-ils apprécié les paroles de tes chansons ?
Le créole a-t-il une chance à travers le seggae ?
Oui, dans les pays francophones, cela va de pair. En plus, dans le seggae , il y a le reggae et ceux qui aiment cette musique
finissent bien par aimer le seggae . Car le seggae met de l’ambiance…

À la veille d’une série de concerts pour Africolor qui va vous amener à La Réunion, à Marseille et enfin au Théâtre Gérard Philippe,
à St Denis dans la région parisienne, où il y aura beaucoup de Mauriciens, comment ressens-tu ce “challenge” ? Est-ce un défi ?
Oui, mais c’est aussi une bonne occasion de faire connaître le seggae un peu partout, dans ces endroits que nous allons traverser.
C’est également un honneur pour les Mauriciens, je pense…
ADSL ;-)
affiche promotion album seggae man 1992
Affiche promotionnelle
album Seggae Man

année 1992
ADSL ;-)
racinetatane 1992
? - Kaya - G.Corette

1992
ADSL ;-)
affiche promotion album seggae man 1992
Affiche promotionnelle
album Seggae Man

année 1992
Votre nouvel album, Seggaeman , sort à Maurice en décembre et à Paris en janvier.
C’est un album qui est très professionnel…
Kaya. Il nous a fallu parfois travailler toute une nuit jusqu’à huit heures du matin !
Mais c’est une grande expérience qui a duré 20 jours et le mixage est très satisfaisant.
Depuis que j’ai rencontré mon deuxième manager (Gaëtan Valentin, Ndlr) et Georges Corette (batteur et arrangeur, Ndlr),
dont la rencontre a été importante, il y a un peu plus d’ordre dans ma musique. Georges a vécu pas mal d’années en Europe…
Quand j’ai vu ce qu’on pouvait faire ensemble, ça m’a plu, car j’avais toujours eu l’idée de ne pas garder cette musique
uniquement pour Maurice et l’océan Indien. On s’entend bien et, aujourd’hui, voilà où on en est…

Georges Corette GC. C’est pour cette raison que je dis qu’il ne faut pas se presser, qu’il n’est pas utile, par exemple,
d’accuser le gouvernement de ne pas nous aider; il a ses problèmes et on a les nôtres. On fait ce qu’il faut faire…
Dans ce que Kaya dit, il peut y avoir des choses qui soient mal comprises.
Personnellement, je n’y vois aucune accusation, aucun engagement.
D’ailleurs, je crois que Kaya ne peut pas prétendre à un poste de ministre. (Rires).
Mais heureusement qu’il y a Kaya  ! S’il n’y avait que les ministres sans Kaya … (Rires).

Quel est le message dans le 3e album de Racinetatane ?
Kaya. C’est toujours le même que dans les albums précédents : l’amour, la fraternité…
GC. Nous voulons réunir le peuple mauricien, peu importent les races. J’aurais aimé apprendre le chinois, le bhojpuri,
mais il y a une réalité indéniable, c’est que le créole EST la langue mauricienne.
J’ai proposé de mettre des instruments indiens dans le prochain album…
Je pense que votre rôle, c’est de dire aux gens que nous allons peu à peu vers une race mauricienne…

GC. Dans tous les pays du monde, ce sont les artistes qui donnent “le modèle”, peu importe sa spécialité…

Kaya, tu as hâte de faire “Africolor” ?
Kaya. Oui, car pour nous, c’est un grand concert que celui qui sera donné au Théâtre Gérard Philippe
(à St Denis, banlieue parisienne, la salle où auront lieu tous les concerts, Ndlr).
Cela nous aidera à ouvrir certaines portes…

GC. Il y a quelque chose dont on est fier. C’est que nous aurons deux musiciens malgaches qui vont jouer avec nous,
et comme le nom Racinetatane est un dérivé de celui du prince malgache Ratsitatane, c’est un événement.

Kaya, quel effet ça t’a fait de te retrouver dans un studio équipé d’un 48 pistes à enregistrement numérique ?
Cela m’a permis de “donner” plus. Déjà, grâce à Georges, à Maurice, je travaillais sur un 16 pistes,
et ça m’a permis de me familiariser avec l’enregistrement.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes musiciens qui montent actuellement à Maurice ?
GC. Nous avons toujours donné des conseils, mais il y a un problème d’incompréhension.
Il y a des gens qui ont des intérêts personnels. Tu dois avoir un but large, désintéressé, dans la musique.
Les conseils que je donne, c’est qu’il faut avoir un but. Pour devenir un artiste, il faut se consacrer au public.
Les musiciens d’hôtels, je ne les critique pas; ils doivent gagner leur vie, je l’ai fait moi-même. Mais je ne veux pas faire
de copies, pas de “pornographie”, de conflits ouverts dans les chansons… En ce qui nous concerne, nous avons travaillé notre album
depuis un an et demi et nous étions conscients qu’il nous fallait améliorer notre son. Il fallait avoir un son international.
Mon rôle dans le groupe est d’essayer d’élargir le travail, car le problème à Maurice demeure les musiciens. Ils restent coincés.
Nous, nous avons bossé et ce n’est pas la chance qui a joué. Nous avons vécu ensemble, nous avons souffert, et ce n’est pas facile.
À Maurice, il y a très peu de musiciens sérieux.

Kaya. Il y a trop de musiciens qui cherchent leur intérêt, qui veulent s’amuser, faire la fête…
Il ne faut pas faire mille choses à la fois.

GC. Un musicien doit s’investir, ne pas attendre les producteurs… Pour venir ici, on s’est démerdé. On n’a eu aucun soutien.
Les artistes ne doivent compter que sur eux-mêmes.
henry koombes,kaya,racinetatane,seggae,sega,reggae
Henry Koombes
;-) ADSL :-)
henris koombes, kaya topize, quirin, racinetatane, créole rasta
Pochette cd 1992
henry koombes,kaya,racinetatane,seggae,sega,reggae
Henry Koombes
Je vois que vous faites toujours appel à des garçons comme Henry Koombes
GC. Oui, c’est un gars qui a beaucoup de “feeling” pour vivre avec le monde entier, sans complexe.
Il a fait la pochette de Seggae Man.

Votre cassette sort en janvier en France, et après vous entamez une tournée…
Kaya & GC. Oui, nous avons des contacts en Suisse et en Grande-Bretagne, mais il faudra s’arranger à propos des dates.
Après, nous retournerons à Maurice pour travailler une nouvelle cassette.
En juin 93, nous avons un projet de festival en Italie…

Je trouve qu’il existe entre vous une joie communicative.
Kaya & GC. Nous sommes directs mais chacun a sa vie personnelle. Si l’un d’entre nous déraille, il est rappelé à l’ordre.
Sinon, ce serait la pagaille si chacun essayait de jouer au patron…

Kaya , quel est ton plus grand souhait par rapport au seggae ?
Nous n’avons pas fait cette musique pour qu’elle soit une musique sectaire.
Il faut qu’il y ait d’autres qui la jouent; il faut un partage. C’est comme le séga à Maurice :
il y a plein de gens qui en ont joué et qui en jouent.
J’aimerais que vous disiez aux Mauriciens la chance qu’ils ont d’être à Maurice !

Kaya & GC. Oui, c’est vrai. Ici, à Paris, il y a des gens tristes.
Tu paies pour pisser ! C’est la galère. Nous sommes venus pour trouver du bon matériel,
mais nous préférons être à Maurice sous le soleil…

réalisée par Clarel Betsy pour Week-End/Scope




sega reggae seggae
http://ilemauricekaya.free.fr

le 1er janvier 2017

mis en ligne le 14 janvier 2013