ile,maurice,kaya,topize,racinetatane,ratsitatane,ratsitatanina
ilemauricekaya

mars 2001
kaya,racinetatane,sega,reggae,seggae,ile maurice
Retour presse...
sega,reggae,seggae
ilemauricekaya
le 1er janvier 2017
Ile Maurice: derrière la plage,
les taudis...

Sable blanc, eau turquoise et indigènes pas trop collants :
l'Ile Maurice a tout pour plaire aux touristes en mal d'exotisme.
Mais loin des images de carte postale, la réalité est nettement moins idyllique.

«Un séjour sur l'Ile Maurice est un cocktail insolite d'impressions et de sensations,
déclenchées ça et là, au détour d'un chemin de montagne ou d'une plage oubliée.
Un nectar délectable qui n'en finit plus de couler dans nos pensées.
C'est un jardin, peuplé de verdure, entouré par l'océan,
rythmé par le son des vagues s'écrasant sur la barrière de corail

Le paradis terrestre existe. Il s'appelle Ile Maurice.

Et ce n'est pas tout.

Le plus fantastique à Maurice, c'est l'harmonie qui règne entre les peuples.
Dans cette société métissée, tout le monde se respecte: Hindous, Musulmans, Tamouls, Chinois, Créoles et Français
font copain-copain depuis des siècles. Les marchands de voyage n'oublient jamais d'insister sur ce point.

Mort d'un rasta hindou

S'il était encore en vie, Joseph Reginald Topize, dit Kaya,
vous tiendrait sans doute un autre discours sur les relations inter-culturelles à Maurice.
Chanteur créole, rasta, meurt en février 1999, au poste de police de Roche Bois,
un des quartiers pauvres de la capitale Port Louis.
A l'annonce de ce décès suspect, les habitants du bidonville descendent dans la rue et s'en prennent au commissariat.
Les forces de l'ordre ripostent. Berger Agathe, un autre musicien, est touché par balles et meurt au cours de l'émeute.
Les policiers impliqués dans ces deux morts appartiennent tous à la communauté hindoue de l'Ile

Esclaves hier, citoyens de seconde zone aujourd'hui

A y regarder de plus près, la société mauricienne n'est pas si fraternelle, surtout entre Créoles et Hindous.
En 1721, les Français débarquent sur l’île. Pour développer la culture de la canne,
ils font venir des esclaves africains et malgaches.
Un siècle plus tard, l'archipel passe aux mains des Anglais.
Pour intensifier la production sucrière, ils en appellent aux laboureurs d'Inde.
La communauté hindoue croît et devient de plus en plus influente.
Les petits-fils d'esclaves sont, eux, relégués au rang de citoyens de seconde zone et tout ce qui va avec:
échec scolaire, toxicomanie, prostitution…

Pour répondre aux revendications des Créoles, qui réclament plus de justice sociale, le gouvernement de l’île a promis
de réformer la fonction publique et la police, dont les effectifs sont presque exclusivement hindous.
C’est certainement le moyen le plus sûr d’éviter que des tensions raciales dégénèrent en crise nationale,
comme ce fut le cas aux Iles Fidji.
par Jennifer Gallé

ile maurice creole seggae kaya
http://ilemauricekaya.free.fr

le 1er janvier 2017

mis en ligne le 16 fev 2003