ile,maurice,kaya,topize,racinetatane,ratsitatane,ratsitatanina
ilemauricekaya

mars 2001
kaya,racinetatane,sega,reggae,seggae,ile maurice
Retour presse...
sega,reggae,seggae
ilemauricekaya
le 1er janvier 2017
KAYA: 21 février 2010
11 ans, 11 messages...

presse officielle mauricienne
mercredi 17 février 2010
;-) ADSL :-)
kaya 2010
Joseph Réginal TOPIZE
dit Kaya
;-) ADSL :-)
kaya 2010
Joseph Réginal TOPIZE
dit Kaya
sega reggae seggae
Onze ans se sont écoulés depuis le départ tragique de Kaya.
Pour ce triste anniversaire du 21 février 99, Scope invite onze personnes,
qui ont vécu directement ou indirectement cet événement,
à s'exprimer sur les faits et les effets pour ne plus vivre un autre février noir.

Cassam Uteem, ancien président de la République:
"Éviter que ne se reproduise un tel événement"

"La mort en cellule policière du chanteur Kaya , les expressions violentes de révolte qu'elle suscita à travers le pays
ainsi que le spectre d'une émeute à relent communal, comme celle de 1968 qui se profilait à l'horizon, ont été comme vous le devinez
un des moments les plus douloureux, pénibles et difficiles de mon mandat à la République.
Si nous voulons pas mettre à mal notre vouloir-vivre ensemble, nous devons à tout prix éviter que ne se reproduise un tel événement;
et pour cela les autorités doivent s'adresser sérieusement aux problèmes mis en évidence par cet épisode et qui n'ont pas tous été réglés,
notamment le respect des droits de l'Homme, y compris les droits économiques et sociaux.
Il faut ainsi œuvrer pour que disparaisse le sentiment, qui continue à prévaloir chez bon nombre de nos compatriotes,
d'être des citoyens de deuxième grade, malgré le vote au parlement de l'Equal Opportunities Act.
Je souhaite enfin que les recommandations du rapport de la Commission d'enquête sur la mort de Kaya
soient mises en œuvre dans leur intégralité. "

Roukaya Kasenally, présidente de
l'Institute of Social Development and Peace (ISDP):
"Faire preuve de vigilance"

"Onze ans plus tard, le problème qui a provoqué l'affaire Kaya est encore présent.
La pauvreté a augmenté, le communalisme sévit, attisé par la politique. Compte tenu des événements de Février-99
personne ne s'attendait à un tel dérapage, mais on sentait qu'il allait y avoir quelque chose, surtout avec la fracture sociale en place.
Aujourd'hui il faut faire preuve de vigilance. Avec les discours communaux qui pleuvent quelque 40 ans après l'indépendance,
Maurice négocie encore son identité. Donc, je pense que la vigilance est importante car la fracture sociale est plus évidente.
Cette île Maurice qu'on dit être un melting-pot de cultures est en fait un boiling pot qui peut exploser à tout moment;
le fossé entre possédants et démunis est encore plus visible.
Si on ne fait pas attention on vivra quelque chose de pire que Février-99. "

veronique topize, ile maurice kaya
Véronique Topize, l'épouse de Kaya:
"La police a commis beaucoup d'erreurs"

"Quand je réfléchis, je me dis que la police a commis beaucoup d'erreurs … Et les émeutes ne sont que le résultat de celles-ci.
Ce fut une défaite pour la nation, car le peuple a souffert des erreurs de quelques éléments de la force policière.
Par la bêtise de ces derniers le pays a souffert. Moi en tant qu'épouse, j'ai souffert de la disparition de mon époux,
mes enfants pleurent la mort de leur père et notre pays saigne aussi. Je voudrais que d'autres ne connaissent pas cette souffrance.
Que les gens au pouvoir prennent conscience de cela et que ces erreurs ne se reproduisent pas. Je ne souhaite cela à personne d'autre.
Ce message s'adresse aussi aux jeunes qui vont intégrer la force policière. Ne suivez pas l'exemple de certains policiers.
Évitons d'autres drames du genre à notre pays.

ile maurice kaya seggae
Eric Triton, ami de Kaya:
"Sauver le seggae par respect pour Kaya"

"Il faut aujourd'hui qu'on sauve le seggae par respect pour Kaya.
Que les musiciens pratiquant cette musique continuent à donner au seggae sa valeur pour qu'il ne cède à l'oubli…
C'est le plus grand héritage qu'il a laissé en quittant ce monde de manière tragique. C'est une richesse inestimable.
Beaucoup disent faire du seggae, qu'ils poursuivent le cheminement de Kaya , alors qu'on sait que ce ne sont que des faux-semblants.
Pour que le seggae ne meure pas, il faut le faire et le vivre avec sincérité. "

leur producteur, Percy Yip-Tong
Percy Yip Tong,
premier producteur de Kaya:
"... tombé dans l'oubli"

"On ne sait toujours pas comment Kaya est mort.
Onze ans après l'artiste, le musicien, le poète n'est pas reconnu selon sa qualité artistique.
Il n'est pas considéré à sa juste valeur, il est, ainsi dire, tombé dans l'oubli au niveau national.
Mais il restera vivant éternellement pour d'autres. De Kaya on a fait ressortir plus le côté afro-mauricien
alors qu'il était plus le porte-parole du mauricianisme ; même si dans certaines de ses chansons il parlait de l'Afro-mauricien,
il avait toujours à cœur le mauricianisme. Et c'est ce qu'il faut qu'on retienne de lui. Un défenseur du mauricianisme.
Kaya est et sera toujours dans mon cœur et dans mon esprit. "

pere filip fanchette,ile maurice kaya,roche bois
Filip Fanchette, prêtre:
"La situation est mauvaise"

"Après les émeutes il y avait un espoir de changement pour la communauté créole, avec de belles promesses.
Le constat est que rien n'a été fait. Et j'ai peur que ce qui a déclenché les émeutes Kaya est encore présent.
J'ai aussi peur qu'une étincelle déclenche une autre révolte. Surtout par l'actualité de notre île,
où les gens n'ont plus confiance en la justice, les autorités et la force policière, comme le montre le cas de l'affaire Subutex.
La situation est mauvaise. Il y a un sentiment d'inquiétude qui prévaut.
Il faut instaurer un climat de confiance pour éviter tout dérapage. "

berty fock et ciryl languilla 1989
Cyril Languilla, musicien de Kaya:
"Le problème reste entier"

"Le problème reste encore entier après la mort de Kaya.
On est toujours assis sur un volcan qui peut entrer en éruption à n'importe quel moment.
L'instrument de division qui a provoqué ces jours noirs de février 99 est encore là, toujours au contrôle, au pouvoir.
Ce qui nous reste c'est sa musique, le seggae de Kaya . Bizin pa less lamizik la tombe. Il faut qu'on essaie, nous musiciens
de voir comment faire pour la garder en vie. Le seggae est encore à la recherche d'une stabilité.
Il faut se donner les moyens pour trouver la solution à sa pérennité. On ne doit pas se lancer à la recherche d'un autre Kaya.
Kaya est unique. Même son fils ne pourra pas le remplacer, c'est comme Bob Marley.
Ils sont des êtres uniques et irremplaçables. "

Sedley Assonne, auteur de
"Kaya, autopsie d'une légende (2009)":
"Kaya est mort pour rien"

"Les onze ans depuis la disparition de Kaya ont fait qu'on a mesuré ce qu'on a perdu.
Musicalement on a perdu le seggae . Dans le sens créatif que Kaya voulait le faire.
À la fin de sa vie, il est allé vers une musique fusion l'emmenant dans une autre dimension.
Et après sa mort personne n'a pu emmener le seggae au niveau où Kaya le souhaitait. Et c'est malheureux.
Sur le plan social, les revendications de Kaya sont toujours là. Les choses sont au point mort. Au niveau de la politique,
à part un nom donné à un stade, rien n'a été fait. Le Kaya Trust est un éléphant blanc.
Ainsi, musicalement, socialement et politiquement rien n'a été fait pour honorer la mémoire de Kaya.
Tout reste à faire. Kaya est mort pour rien. "

Ram Seegobin, auteur du livre/analyse
"Kaya's Death, the medical evidence (2005)":
"Triste événement qui servira d'exemple"

"La mort de Kaya a produit un grand soulèvement dans le pays … Et malgré l'enquête judiciaire qui n'a presque rien démontré,
dans la tête de certaines personnes Kaya aurait été victime de brutalité… Et la manière dont Véronique Topize, la veuve de Kaya,
a réagi suite à cette triste tragédie a servi d'exemple de courage d'une femme dans une situation difficile et douloureuse.
L'État a accepté sa part de responsabilité et elle a dédommagé la veuve de Kaya.
Ce fut un précédent qui a permis à d'autres victimes d'être dédommagées, notamment la veuve de Ramlogun.
La mort de Kaya fut un événement bien triste mais cela servira comme exemple dans les années à venir... "

Shenaz Patel, écrivain:
"Le simé est encore long"

" Mo kontan ki moi mo finn né mélanzé, pa laont ki mo apé dir mo enn batar, (…)
ninport ki kalité mélanz ki sirviv "
clamait Kaya dans Ki to été toi ?
Comme Senghor en son temps retourna l'insulte du " nègre ",
il retourne le mot bâtard, avec son petit rire narquois, pour en faire une fierté : celle d'un être mêlé,
n'appartenant à aucune chapelle, aucun malaise, aucun clan. Avec le pouvoir de transformation de l'art,
Kaya proclamait un message de refus des petitesses et des divisions,
une recherche d'harmonie, de lumière. Le simé est encore long…

Zanzak Arjoon, chanteur/poète:
"Kaya est avant-gardiste"

"On se rend compte aujourd'hui que la musique de Kaya est avant-gardiste.
Zistwar Revoltan est un album qui montre la vision et la spiritualité de ce grand homme.
Il était animé d'une forte spiritualité malgré ses faiblesses. Sa musique surtout les albums Zistwar Revoltan et Seggae Experience,
commentent encore notre actualité. Il était un grand visionnaire. Ce genre d'album avec une telle intensité est très rare à Maurice.
Je n'en ai pas vu beaucoup chez nous. Je note aujourd'hui quelques ingrédients de Kaya ça et là.
On s'accroche à ça pour faire du renouveau, pour exporter notre musique.
Je suis sûr que si Kaya était encore là aujourd'hui, notre musique sera déjà internationale. "

(Scope Magazine pour le 21 février 2010)

sega reggae seggae
http://ilemauricekaya.free.fr

le 1er janvier 2017

mis en ligne le 23 février 2010