ile,maurice,kaya,topize,racinetatane,ratsitatane,ratsitatanina
ilemauricekaya

mars 2001
kaya,racinetatane,sega,reggae,seggae,ile maurice
Retour presse...
sega,reggae,seggae
ilemauricekaya
le 1er janvier 2017
90ème ANNIVERSAIRE DU
CARDINAL JEAN MARGEOT:
Un site web en cadeau pour
"Un Mauricien d'exception"

5-plus dimanche, 06 février 2006

par DirectedLin13ch le 12 mars 2004, tribue ilemauricekaya
ile maurice kaya seggae
Mgr Margéot
par DirectedLin13ch le 12 mars 2004, tribue ilemauricekaya

En ce samedi 2 octobre 2005, vous luttiez entre la vie et la mort.
Quatre mois plus tard, vous avez retrouvé votre vivacité d’esprit et fêté vendredi
vos 90 ans… On rend d’habitude hommage à ceux qui nous ont quittés.
Mais, à vous, qui avez célébré la “Vie et la Mort” avec la même compassion
et la même sérénité, trois proches collaborateurs vous offrent en cadeau d’anniversaire,
le témoignage de leur relation privilégiée avec vous.

Ils pourraient écrire des pages sur l’homme extraordinaire qui a marqué leurs vies.
Ils ont juste voulu ouvrir une petite fenêtre sur votre paisible retraite.
«J’ai moi-même cheminé avec vous à divers moments de ma vie – commission justice
et paix, communautés ecclésiales de base, marches de charité, Rome en 1988,
visite du pape à Maurice en 1989, retraites de mes filles de Form VI…
Et vous m’avez donné la force de rebondir dans les épreuves
et surtout après la mort de Jean - Votre phrase :

«Pa kapav ? Bizin kapav !»
résonne chaque jour dans ma tête.
Ou encore :

«Il faut savoir transformer l’épreuve en opportunité
pour grandir et fleurir là où Dieu nous envoie…»

Merci pour tout ce que vous avez donné à ce pays au moment où il avait besoin de vous…
Tous ces jeunes, ces couples, ces politiciens et ces Mauriciens d’ici et d’ailleurs
qui vous ont connu de près ou de loin auraient certainement
leur petite touche ou anecdote à ajouter.
En leur nom à tous, je vous dis :
"Bon anniversaire et longue vie, Cardinal Jean !"»

ile maurice kaya seggae
Mgr Margéot

Robert Bathfield, l’ami de toujours,
est avec lui à Rome pour son cardinalat en juin 1998.
Il se rappelle cet événement festif qui tourne au drame quand la sœur du Cardinal
venue du Canada pour la cérémonie est fauchée le samedi soir par une voiture.
«Quand on appelle le cardinal et qu’on lui demande ce qu’il faut faire,
il répond calmement :
"Il faut tout continuer".»
Le lendemain, il assiste comme prévu à une cérémonie au Centre de solidarité
pour y rencontrer des Mauriciens en stage de formation dans la réhabilitation des drogués.
Robert, qui lui donne le sacrement des malades à la clinique en octobre,
lui rend visite régulièrement.
Il partage avec nous comment le Cardinal conçoit l’amitié :

«Un ami, c’est quelqu’un sur qui on sait tout mais qu’on continue à aimer.»

«Le Cardinal était sorti du coma il y avait à peine deux jours.
J’avais dit à Cassam Uteem à qui je donnais de ses nouvelles
qu’il pouvait passer le voir à la clinique quelques minutes.
La personne qui veillait sur Jean m’a raconté qu’ils avaient parlé
pendant une vingtaine de minutes… de Kaya»
.
Chacun disait à l’autre :

«Vous avez été l’homme providentiel.»
C’est dire comment les moments vécus en février 1999 à Roche-Bois
l’avaient marqué.

Filip Fanchette raconte:
La mort de Kaya avait été le détonateur d’une explosion sociale (…)
Dans ce genre de situation, il fallait trouver quelqu’un en qui cette foule avait confiance,
qui était capable de la comprendre, (…) de lui redonner confiance que sa souffrance,
sa colère étaient entendues et prises en compte.
Il n’y avait qu’un seul qui pouvait le faire.
Être une ancre dans cette dérive, un phare capable de redonner le cap.
J’ai téléphoné au Cardinal qui a tout de suite accepté.

ile maurice kaya seggae
Mgr Margéot,
enterrement de Kaya

le 28 février 1999
Journal Week-End

Après la célébration de l’enterrement où son sermon avait été sublime,
un mot que j’emploie pour la première fois de ma vie pour une personne,
il n’est pas retourné s’enfermer dans la tranquillité de sa retraite de Bonne-Terre.
C’est en allant visiter les victimes des maisons brûlées pour leur apporter soutien
et réconfort qu’il a rencontré son co-providentiel, le président Cassam Uteem.»
(extraits du récit de Filip Fanchette sur l’épisode Kaya
et de la rencontre du Cardinal avec Cassam Uteem en février 1999.

Christiane Tadebois,
qui le connaît depuis l’enfance et qui a été sa roche collaboratrice.
«Au cours des 50 dernières années de ma vie,
je vois la présence du Cardinal :
fille d’un couple des équipes Notre-Dame, dont il a été l’aumônier,
membre de son équipe à l’évêché de Port-Louis,
j’ai gardé ce privilège d’être accueillie dans sa maison de retraite à Bonne-Terre.
De mon enfance, je me souviens des pique-niques à la mer;
des parties de foot qu’il faisait en relevant sa soutane,
des histoires qu’il racontait…
J’ai compris sa grande humanité, en ce matin de janvier 1969,
quand je l’ai vu pleurer en faisant le sermon aux funérailles de mon père.

Au travail, il ne nous traitait pas en "patron" mais en collaborateurs.
Homme discipliné et strict, il nous laissait libres d’organiser notre travail,
nous faisait confiance et, assuré de notre bonne volonté et de notre loyauté,
il nous soutenait jusqu’au bout…
J’ai toujours l’impression d’être unique à ses yeux,
par la qualité du temps qu’il donne et de petites phrases comme :
«Tu es vraiment comme ma fille.»

Et ces mots lors des noces d’or d’un couple ami restent gravés dans ma mémoire:
«Le moment présent est une frêle passerelle;
si tu la charges des regrets d’hier et des inquiétudes de demain;
la passerelle cède et tu perds pied."
Le passé ? Dieu le pardonne.
L’avenir? Dieu le donne.
Vis l’aujourd’hui en communion avec lui.»
Je prie pour qu’il continue sa route avec la même vivacité d’esprit
et qu’un jour,
il s’en aille tranquillement vers la maison du Père pour le face-à-face éternel.»

(Par Marie-Claire Lassémillante)

sega reggae seggae
Toute une vie en cadeau
Après la messe célébrée à Bonne-Terre vendredi,
pour son anniversaire en même temps que le lancement du site web à Port-Louis,
et la petite réception pour les intimes, le Cardinal Jean Margéot
est rentré chez lui pour se reposer.
Quand Roby Bathfield allume l’ordinateur pour lui montrer son cadeau,
il ne peut résister au plaisir de le découvrir
et il n'est plus question de se reposer.
C’est la cerise sur le gâteau :
Une histoire, une vie, un site.
«C’est fantastique !
À 90 ans, j’ai la chance et la possibilité
de démarrer un nouveau ministère
sans quitter ma chambre.»
Cela devrait rassurer ceux qui ont des craintes
sur l’état de santé du Cardinal.
Il n’a pas encore décidé de déposer les armes…

Certains cadeaux durent un temps, d’autres plus longtemps,
celui-ci le sera pour encore très longtemps.

Le site web
http://www.jeanmargeot.com

a été une manière pour ses amis prêtres, Filip Fanchette et Roby Bathfield,
et d’autres qui l’apprécient comme François Mark, web designer, et Chantal Liu-Hung
de faire connaître non seulement la richesse du parcours, du travail
et de l’ensemble de l’oeuvre de cet homme exceptionnel qui a marqué la vie du pays
comme prêtre, évêque et cardinal
mais aussi la personne pleine d’humour et d’humanité
.
L’idée du site
est venue à Filip Fanchette depuis un moment,
mais c’est récemment qu’a débuté le projet.
Le ‘highlight’ du site est le récit de Filip Fanchette :
«Jean Margéot a sauvé le pays»
qui reprend l’épisode Kaya en février 1999.
pere filip fanchette,ile maurice kaya,roche bois
Le pere filip fanchette

Paroisse de Roche-bois

L’initiative a plu au Cardinal.
«Je voudrais que ce site soit un lieu de rencontre surtout
qu’il y ait un dialogue qui dépasse les barrières de religions ou de régions.»
Il y a eu un grand "response" des Mauriciens du Canada et de l’Australie,
dont Pat Morel et Clancy Philippe, à l’initiative de ce site web.
Ils ont tous deux motivé les expatriés
à envoyer au Cardinal des vœux pour son anniversaire.
De quoi nous rappeler que le Cardinal demeure une figure importante
et un «guru» dans notre pays et bien au-delà des océans.
VS/MCL

livre,Le voyage intérieur,Jean Margeot
livre
"Le voyage intérieur"
Jean Margeot
sega reggae seggae
http://ilemauricakaya.free.fr

le 1er janvier 2017

mis en ligne le 12 fev 2006
livre,Le voyage intérieur,Jean Margeot
livre
"Le voyage intérieur"
Jean Margeot